Observatoire

MEDENER a mis en place un observatoire de l’efficacité énergétique en Méditerranée. A partir d’indicateurs énergie et climat communs, à l’ensemble des pays du Nord et du Sud de la Méditerranée, l’observatoire permet de suivre les évolutions des politiques d’efficacité énergétique des pays de la région.

Des indicateurs communs pour réussir la transition énergétique 

L’observatoire a mené un premier projet MED-IEE pendant 2 ans (2012-2014), animé dans chaque pays, par une équipe nationale. La phase pilote s’est concentrée sur 4 pays (Algérie, Liban, Maroc et Tunisie). Une seconde phase concerne d’autres pays, avec des indicateurs avancés, notamment sur le climat.

L’efficacité énergétique est l’un des piliers des politiques énergétiques et climatiques. La maitrise de la demande énergétique, contribue à réduire la dépendance énergétique et la part des budgets d’états consacrée à subventionner l’utilisation de l’énergie.

Dans ce contexte, identifier les gisements d’efficacité énergétique pour élaborer des plans nationaux d’efficacité énergétique (PNEE) et suivre l’évolution des performances énergétiques du point de vue macro-économique, par secteurs, par branches ou encore par groupes cibles prend une dimension stratégique.

Evaluer l’impact des politiques et la compréhension des tendances de la demande énergétique permet de mesurer les progrès accomplis par les politiques publiques. Cela permet de proposer le ciblage de nouvelles mesures, pour engager le processus d’une transition énergétique.

Pour répondre à ces objectifs, l’élaboration d’indicateurs d’efficacité énergétique au niveau d’un pays ou d’une région est un atout considérable, qui facilite en outre les comparaisons nationales et régionales.

Une démarche régionale 

La démarche de MEDENER  vise à développer une base de données d’indicateurs d’efficacité énergétique dans chaque pays. En s’appuyant sur l’échange d’informations et d’expériences, les compétences et le rôle d’accompagnement des agences de maîtrise de l’énergie se verront ainsi renforcés.

La méthode s’appuie sur l’expérience de l’Union européenne acquise dans le cadre du projet ODYSSEE-MURE, et sur celle de pays méditerranéens engagés dans des travaux d’évaluation de la consommation finale d’énergie par secteurs et par usages.

Résultats

  • Quatre bases de données nationales d’indicateurs d’efficacité énergétique
  • Une base de données régionale d’indicateurs d’efficacité énergétique pour 9 pays nord et sud de la Méditerranée
  • Indicateurs clés d’efficacité énergétique des 9 pays (accès public)
  • Rapports d’analyse des tendances de l’efficacité énergétique dans les pays  méditerranéens
  • Rapports nationaux sur les indicateurs d’efficacité énergétique : Algérie, Liban, Maroc, Tunisie

Régional Datamapper MED-IEE