Un programme pour l’Efficacité énergétique dans le bâtiment
13 février 2019

Le Maroc et la Tunisie : deux pays méditerranéens parmi les 5 pays pilotes du programme PEEB pour l’efficacité énergétique des bâtiments mis en œuvre par l’AFD, la GIZ et l’ADEME

Ville de Tunis ((c)Photo F.Dubessy)

Le Programme pour l’Efficacité Energétique des Bâtiments (PEEB ou Programme for Energy Efficiency in Buildings en anglais) est mis en œuvre par l’Agence française de développement (AFD), l’agence de coopération allemande GIZ et l’ADEME. Cinq pays pilotes (Maroc, Tunisie, Sénégal, Vietnam et Mexique) participent à cette initiative, dotée de 8 M€, lancée lors de la COP22 sous l’égide de l’Alliance mondiale pour les Bâtiments et la Construction (Global ABC). D’autres, comme l’Egypte, sont pré-identifiés pour les rejoindre.

Depuis 2018, le PEEB assure deux niveaux d’assistance technique. D’une part en collaboration avec les pays pour stimuler le renforcement des capacités et du cadre légal réglementaire favorable à l’efficacité énergétique dans les bâtiments. C’est le rôle de la GIZ et de l’ADEME. D’autre part (avec l’ADEME et l’AFD), en appui aux projets – en phase d’étude et de mise en oeuvre – pour améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments à construire ou à rénover. L’AFD fournit également des solutions de financement en phase d’investissement.

Sur la durée du programme (2017 – 2022), l’objectif est de soutenir la réalisation de 1,2 milliard d’euros d’investissement.

La France met notamment en avant son expertise en matière de bâtiments en climat tropical acquise dans les Outre-mer français, ainsi que dans des climats chauds de type méditerranéen. Ceci évite de dupliquer certains dispositifs ou solutions qui conviennent à des climats tempérés mais peuvent se révéler contre-productifs sous d’autres latitudes.